Accueil du site > Productions et Publications > Vacances scientifiques > La Forêt Mystère - 18 juillet au 1 août 2010

La Forêt Mystère - 18 juillet au 1 août 2010

Dix jeunes de 10 à 12 ans ont décidé de mieux comprendre les principes de la biodiversité en venant sur le Centre de Séjours Scientifiques de St-Anthème.


10-12 ans
Lieu : Vacances Scientifiques
Domaines : Science du Sol, Forêt, Zoologie, Animal,


Afin de comprendre que le monde est composé de milieux très différents et qu’il est indispensable de tous les conserver, les enfants vont étudier la faune, la flore et les caractéristiques du sol sur plusieurs placettes déjà présentes sur le site. Ces placettes représentent divers milieux. Les caractéristiques de chaque milieu seront déterminées par l’observation directe, la pose de pièges à insectes et le prélèvement de carottes de sol. Toutes les espèces trouvées seront déterminées via des clés de détermination.

Pour les espèces microscopiques, le microscope sera utilisé. Pour l’observation des espèces de nuit, principalement pour les papillons de nuit, un drap blanc avec un spot lumineux permettra de les observer lors d’un camping. les notions d’écosystème, de chaîne alimentaire seront aussi abordées.

 Dimanche 18 juillet

 Arrivée

Les enfants du groupe La Forêt Mystère sont tous bien arrivés au centre d’objectif sciences. Certains sont venus avec leurs parents tandis que d’autres sont arrivés par train. Dès leur arrivée, ils ont pu ranger leur valise et faire connaissance avec leurs compagnons de chambre. Tous les garçons ont été mis dans la même chambre et toutes les filles ont été aussi mise ensemble. Après une bonne petite douche, ils ont eu droit à un bon diner. Le ventre bien rempli, ils ont pu faire connaissance avec les autres enfants de la tranche d’âge 10-12 ans lors de la veillée. Maintenant, ils connaissent plus au moins tous les noms !

 Lundi 19 juillet

 1. Phase contact

Cette semaine, le groupe de forêt mystère sera composé de 7 enfants, 3 filles et 4 garçons. Elvire, Bérénice, Marine, Julien, Jean-Baptiste et Léo passeront une semaine ou deux à découvrir les différents milieux qui entourent le camp. Leur première activité a été de relever des défis. Le premier fut de trouver 4 espèces qui marchent, 3 espèces qui volent dans la prairie. Elvire fut la grande gagnante de cette première épreuve. Ensuite nous nous sommes enfoncés dans la forêt. Un nouveau défi leur a été lancé qui était de trouver 3 espèces d’animaux confondus, bien que ce fut plus difficile, Jean-Baptiste gagna ce défi là ! Finalement nous sommes allés dans une clairière où le dernier défi a été lancé et consistait à trouver 1 feuille de noisetier, 1 feuille d’hêtre, 2 graminées, 1 branche de conifère et la gagnante fut Marine. Afin de terminer la matinée, un petit concours a été lancé. Chaque équipe devait trouver le plus rapidement possible les biomes correspondants aux textes ! Le résultat fut très bon ! Ce petit concours, nous a permis de montrer les différents biomes de la terre et de parler de la biodiversité. Afin de bien comprendre la signification de ce mot, une petite recherche sur internet a été effectuée.

JPEG - 1.3 Mo

JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 1.5 Mo
Bérénice

JPEG - 1.5 Mo
Marine

JPEG - 1.3 Mo
Elvire

A 14h, tous les 10-12 ans se sont rassemblés pour jouer à Sagamore. Le jeu consistait à attraper le Sagamore qui pouvait redonner des vies. Chaque équipe avait un numéro sur le visage et ne pouvait enlever une vie qu’aux numéros inférieurs à eux. Seul le Sagamore pouvait tuer tout le monde excepté le Sagamore de l’autre équipe. Ce jeu demandait de la tactique et une bonne course. Après une bonne heure de jeu, l’équipe des rouges a réussi à enlever la vie du Sagamore. Tous furent bien fatigués après ce jeu.

JPEG - 1.4 Mo
le groupe des 10-12 ans

JPEG - 1.5 Mo

JPEG - 1.5 Mo

JPEG - 1.4 Mo

 2. Phase Découverte

Ensuite, notre petit groupe est reparti en forêt afin de découvrir les placettes. Ils avaient comme mission de noter tout ce qu’ils voyaient sur la faune, la flore et la lumière. Chacun avait une tâche bien spécifique, et un scribe a été désigné pour tout noter. De retour en forêt nous avons discuté des observations et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il y avait beaucoup de milieux différents autour du centre. Nous avons introduit ce que nous allons faire durant ces deux semaines : étudier les différentes placettes. Afin de bien comprendre le fonctionnement d’un milieu, ils ont cherché la définition d’un écosystème et de chaine alimentaire. Finalement, l’activité scientifique se termina par un petit jeu, « qui mange qui ».

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.5 Mo

Pour la veillée, chaque équipe de 5 enfants devait faire un dessin mais chaque personne devait dessiner seulement une partie du dessin sans voir ce que la personne précédente avait fait. Nous eûmes des superbes dessins !!! On a bien ri ! Ils ont terminé par faire la même chose mais cette fois-ci avec des mots. Chacun devait écrire un mot sans voir le précédent, ce fut encore plus drôle !

 Mardi 20 juillet

 3. Phase Approfondissement

Notre grande Marine nous raconte sa journée :

Mardi, jour de congé de Mélanie, nous sommes allés à la rivière avec le groupe au fils de l’eau et nous avons pêché des petites bêtes. Puis nous sommes rentrés (en n’oubliant nos épuisettes !) et nous avons montré nos bêtes au groupe. Après nous sommes allés manger. En activité extra scientifique nous avons joué à Poule renard vipère et à la gamelle. Après le goûter nous sommes allés à la rivière toujours avec le groupe au fil de l’eau. Après cette dure journée nous avons pris nos douches. Finalement, nous avons dîné et nous avons joué au jeu de la pyramide des défis.

http://www.prog-perception.com/Au-f...

 Mercredi 21 juillet

 4. Le projet de recherche

Le groupe de la forêt mystère s’est réunis dans la salle perception pour discuter de la suite de la semaine. Nous avons discuté de ce qu’on pourrait faire avec les placettes afin de les étudier au mieux. Nous sommes arrivés à la conclusion, que pour chaque placette, on devra réaliser une étude de la
- de la flore,
- de lafaune
- du sol

Pour la flore, nous allons récolter les spécimens présents dans chaque placette. Pour le sol, nous allons faire du carottage et étudier les différentes couches. Finalement, pour l’étude de la faune, nous allons mettre des pièges à insectes. Pour capturer vivant les insectes ou autres animaux, nous allons placer des gobelets dans le sol. 8 gobelets seront placés de chaque côté de la placette. Pour les insectes qui volent, nous allons placer des bouteilles trouées de part et d’autre et de l’eau sucrée sera ajoutée. Pour terminer cette matinée, comme tout bon chercheur, ils ont crée leur carnet de naturaliste. En plus, tous ensemble ils se mirent d’accord pour un nom de groupe : les grands mystérieux de la nature. Avec un nom pareil, ca va chauffer !

JPEG - 607.5 ko
fabrication du carnet

JPEG - 600.7 ko

JPEG - 735.4 ko

JPEG - 716.1 ko
le nom de l’équipe

Les 10-12 ans ont formé des équipes de 5 afin de réaliser des épreuves de vitesse. Chaque équipe devait défier une autre équipe. L’équipe qui gagnait au moins deux fois sur trois était la gagnante de l’épreuve. Une des épreuves étais une course relais, une autre était de mettre une balle dans chaque rond (au nombre de trois) et la troisième était de courir avec une balle entre les jambes. Ensuite pour les ¼ de finale, deux équipes ont dû se confronter en jouant le jeu de la godiche (il faut faire renverser le cône de l’équipe adverse ensuite il faut essayer d’arriver avant que son propre cône soit renversé. Si pour chaque équipe leur cône est renversé avant qu’il s’y arrive, le premier arrivé à la ligne de départ a gagné). Pour la demi finale, les 4 équipes ont du jouer à la bombe. Et finalement, les finalistes se sont mis à chaque bout d’une corde et l’équipe qui passait le cône était les perdants. Ce fut assez serré… Après ces courses, ils furent bien crevés et ont dévoré leur goûter !

 5. Expériences

Les grands mystérieux de la nature ont été mettre les pièges autour des placettes. Chacun a fait un trou par placette, y compris moi. Nous avons creusé afin de pouvoir mettre un gobelet, puis nous l’avons stabilisé avec de la terre. Nous avons aussi mis un peu de terre au fond du gobelet. Pour les pièges à insectes, nous avons mis de l’eau et du sucre dans les bouteilles. « ça fatigue de faire des trous » me dit Jean-Baptise. C’est sur que ce n’est pas de tout repos la vie d’un chercheur.

JPEG - 1.1 Mo
Elvire faisant un trou

JPEG - 1.1 Mo
Marine écrivant dans son carnet

JPEG - 1.3 Mo

JPEG - 1.5 Mo

JPEG - 1.3 Mo

JPEG - 1.3 Mo
Jean-Baptiste et son piège

 Jeudi 22 juillet

 6. Résultats

Les grands mystérieux de la nature se sont réveillés avec la pluie. Cette pluie avait déjà commencé durant la nuit. Nous craignons donc tous pour nos pièges qui ont dû certainement se remplir d’eau. Bien qu’il était toujours en train de pleuvoir, nous sommes allés vérifier. Bien équipé, notre petit groupe est parti voir la récolte. Malheureusement comme on le craignait, les pièges ont pris l’eau ! Nous avons donc récolté très peu de spécimens et encore moins de spécimens vivants. Du faible nombre de spécimens, nous avons pu identifier : des carabes(4), des araignées faucheuses(5), un cloporte, une sauterelle… A cause de ce mauvais temps, la récolte ne fut pas très bonne. Après la récolte, ils sont rentrés bien content au sec afin de se changer ! Ils sont pu réaliser les difficultés qu’un scientifique peut rencontrer sur le terrain. Ensuite, bien au sec, ils ont pu remplir leur carnet et noter tout ce qu’ils avaient fait.

Pour l’après midi, une sortie au lac avait été prévue mais encore une fois suite au mauvais temps, celle-ci a du être annulée. A la place, ils ont joué à des jeux de société et au loup garou (jeu qu’ils raffolent !).

En fin d’après midi, nos grands mystérieux de la nature ont créé une clé de détermination afin d’identifier les individus récoltés ou qui aurait pu être récoltés. Cette clé est une sorte de jeu, qui sera proposée à la retransmission. Une espèce sera placée au début de la clé et un parent ou un curieux devra essayer de trouver l’espèce correspondante. Bien qu’ils aient eu un peu de difficulté au début pour trouver les critères, finalement ils ont réussi ! Il ne restera plus qu’à la reproduire en grand.

JPEG - 1.6 Mo
clé de détermination

Les 10-12 ans ont participé à la kermesse préparée par les adolescents. Tous ont essayé d’obtenir le plus de clefs possible en réalisant des défis.

 Vendredi 23 juillet

 6. Résultats

Ce matin notre petit groupe est parti sous le terrain, la pluie ayant cessé. Ils se sont mis à la recherche des individus manquants pour la clé de détermination. Après une bonne demi-heure, toutes les espèces ont été trouvées sauf la coccinelle. Ils ont même trouvé par hasard un lézard ! Ensuite nous sommes allés faire un tour aux placettes afin de les mémoriser pour pouvoir les dessiner par la suite. De retour au centre, nous avons pris soin de nos bêtes récoltés. Nous avons mis les carabes, le ver de terre, le mille-pattes, les fourmis dans une grande boite, le lézard dans une autre et l’araignée dans une autre. En allant chercher de la terre, Elvire a même trouvé une coccinelle que nous avons mise dans une cage. Deux perce-oreilles ont été aussi récoltés et mis dans une boite. Une sauterelle et un bourdon ont été aussi mis dans une boite. Finalement, les grands mystérieux de la nature ont commencé à dessiner leur placette.

JPEG - 1.1 Mo
Julien et Léo

JPEG - 1.1 Mo
Louis

JPEG - 1.8 Mo
Bérénice

JPEG - 1 Mo
Marine

JPEG - 1.3 Mo
A la recherche d’une coccinelle

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 1.4 Mo

Les éducateurs et tous les enfants de 10-12 ans sont partis vers la piste de ski afin d’y jouer le jeu de contrebandier-douanier. Mais lorsque nous sommes arrivés sur les lieux une forte pluie s’est mise à tomber. Nous sommes allés nous précipiter dans la forêt pour être mieux protéger. Et tout le groupe est rentré sous la pluie en chantant. La pluie ne semblait pas trop les déranger au contraire ils semblaient l’apprécier. De retour au sec nous avons encore joué au loup garou mais cette fois-ci tout le groupe ensemble ! De nouveaux personnages ont été inventés ce qui rendait le jeu très intéressant. Finalement, le village a tué tous les loups garous et les villageois ont pu à nouveau vivre en paix ! Nous avons terminé par des chansons. C’était gai à entendre !

JPEG - 1.5 Mo
le loup garou

Nos petits scientifiques ont terminé leurs dessins des différentes placettes et ont finalisé leur clé de détermination en fonction des espèces récoltées. Ils se sont tous bien appliqués afin de présenter quelque chose de bien à leur parent.

JPEG - 1.4 Mo
en train de dessiner les placettes

JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.5 Mo

 Samedi 24 juillet

 7. Retransmission

Nos grands mystérieux de la nature ont préparé ce matin la retransmission. Ils ont terminé la clé de détermination et elle est très bien. Ils ont aussi fait deux posters. L’un comportait les dessins des placettes et une définition du mot placette. Puis un dessin de la pyramide de la chaine alimentaire avec sa définition finissait le premier poster. Le deuxième poster comportait la procédure et les résultats des expériences faites durant cette semaine. Bien que le temps de préparation fut court, ils ont réussit à terminer dans les temps ! Chapeau.

JPEG - 682.2 ko
préparation du poster

JPEG - 591 ko

JPEG - 619.9 ko

JPEG - 615.9 ko

À 14h00, nos petits scientifiques ont préparé leur stand. Les posters ont été mis aux murs et les carnets de naturalistes exposés. Puis les bêtes récoltées ont été mises sur la table afin de pouvoir les prendre pour le jeu de la clé de détermination. À 14h30 la retransmission a été ouverte et nos premiers joueurs sont arrivés. Beaucoup de gens ont essayé de trouver l’espèce correspondante et guidé par nos 7 scientifiques, pratiquement tout le monde tomba sur la bonne espèce. Le jeu a eu du succès, nos bêtes aussi ! De plus, tous expliquèrent avec brio les posters. Après la retransmission nous avons dit en revoir à Julien, son séjour ce terminant aujourd’hui. Après cette heure bien fatigante, nous sommes tous allés relâcher nos bêtes qui purent retrouver leur liberté…

JPEG - 614.1 ko
les grands mystérieux de la nature

JPEG - 527.7 ko
les petites bêtes

JPEG - 602.7 ko
Louis expliquant un poster

JPEG - 563.9 ko
à la recherche du dessin de l’espèce

JPEG - 609.1 ko

JPEG - 566.4 ko

Après le goûter, les enfants partant le lendemain ont été faire leur trousseau, tandis que les autres sont allés jouer. Léo nous quittera demain tandis que Bérénice, Elvire, Marine, Louis et Jean-Baptise continueront l’aventure de l’étude de la biodiversité des différentes placettes.

Il a été une fois, animé par Théo, a été le thème de la soirée. Les enfants devaient par eux même créer l’histoire. Ils devaient à chaque fois choisir entre 3 propositions afin d’orienter l’histoire. De plus, certains enfants ont été désignés pour mimer l’histoire ce qui pimenta la soirée.

 Dimanche 25 juillet

Aujourd’hui les enfants qui restent deux semaines sont partis en randonnée pour découvrir les alentours du centre. Ils sont partis ce matin à 10h00 et ils sont revenus vers 16h00 bien fatigués ! Après cette longue marche, ils ont pu se reposer en lisant ou en jouant. Ensuite nous avons accueilli les nouveaux arrivants.

 Lundi 26 juillet

 1. Phase contact

Notre nouvelle équipe s’est réunie en salle perception. Les anciens, Jean-Baptiste, Marine, Bérénice, Elvire et Louis ont raconté aux nouveaux, Emma, Jules, Mattéo et Eliott ce qu’ils avaient fait durant la première semaine. Chaque ancien raconta une journée de la semaine passée. Pas toujours facile de se souvenir de tout mais ils se souvenaient du principal, ce qui est bien ! Ensuite, les grands mystérieux de la nature ont expliqué les posters et ont montré la clé de détermination qu’avait été faite. Finalement, pour faire découvrir les placettes aux autres, chaque ancien ont bandé les yeux des nouveaux et les ont guidé vers les différentes placettes. La balade commença par la placette des myrtilles. Bien que certains furent moins attentionnés à leur compagnon aveugle, tous arrivèrent à bon port. Après la découverte de la première placette, les nouveaux se sont de nouveau bandés les yeux pour aller voir la placette 3 (zone ouverte). Après un changement de partenaire, tous sont arrivés à la placette 7 (hêtraie sapinière) puis à la placette 6 (ruine et clairière). Pour rejoindre la placette 2, ce fut un peu plus compliqué car il a fallu remonter une petite pente parsemée de petit bois morts mais les nouveaux ont été bien guidés et sont arrivés en entier à la placette 2 (lisière). Pour rejoindre la placette 1 (prairie) ce fut autour des anciens de se bander les yeux ! Finalement les petits chercheurs en herbe sont retournés à la salle perception en faisant la chenille où seul le premier n’avait pas les yeux fermés. De retour au centre, ils ont joué au jeu de la chaine alimentaire. Chaque jeune avait soit un animal soit un végétal. Dans un premier temps, il devait faire découvrir qui il s’était. Ensuite chacun devait attraper la personne qu’il mangeait.

JPEG - 880.7 ko
à la découverte des placettes

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.1 Mo

JPEG - 681.5 ko

JPEG - 1.4 Mo
Bérénice guidant Emma

JPEG - 1.1 Mo

3 équipes ont été formées pour jouer au jeu de l’ambassadeur. Le but de jeu était de mimer des métiers, des noms d’animateurs, des objets, des animaux, des personnages, des aliments qui se trouvaient sur une liste. L’équipe qui finissait en premier toute la liste était la grande gagnante. Toutes les équipes ont été très bonnes car elles se sont tenues au coude à coude jusqu’à la fin. Ceux qui mimaient furent très forts ! En général, il fallait peu de temps pour que l’équipe découvre le mot. Après une heure et demie de jeu, l’équipe de la salle « petit bricolage » remporta la victoire, suivit de très près par l’équipe de la salle« écologis ».

 2. Phase Découverte

En fin d’après midi, Eliott, Mattéo, Jules et Emma ont réalisé leur carnet de naturaliste afin d’être paré pour le terrain. Mattéo a réalisé un carnet de naturaliste assez original, un manga. Le reste du groupe a été en forêt pour jouer à un jeu. Chacun devait trouver un objet le plus original possible afin que son adversaire ne puisse en trouver un pareil. Après la recherche de l’objet, les objets furent échangés et la recherche commença. Pas facile de trouver un objet semblable ! Lorsque le temps fut écoulé, deux personnes n’avaient pas trouvé un objet semblable, ce qui donna le point à Bérénice et à Marine. Ensuite nous sommes allés nous promener pour rechercher l’objet le plus beau ou le plus drôle. À la fin de la promenade, nous avons comparé nos objets. Marine gagna avec ces jumelles en bois. De retour au centre, nous avons terminé par un jeu « trouver les intrus ». Il fallait trouver les individus qui ne devaient pas se trouver sur le dessin. Nos petits biologistes ont réussit à les dénicher et à trouver leur milieu de vie réel.

JPEG - 1.1 Mo
l’objet à retrouver

JPEG - 1.1 Mo

JPEG - 1.4 Mo
les carnets des naturalistes

JPEG - 1.4 Mo
carnet d’Emma

La journée se termina par l’élection de miss et mister Prabouré2. Chaque candidate et candidat ont du défiler en tenue aventurière, en tenue « déguisement » et en tenue de soirée. Du côté des miss ce fut Camille qui remporta le titre de miss Prabouré2 et du côté des garçons ce fut Nathanaël le grand vainqueur. Nous leur souhaitons bonne chance dans leur nouvelle carrière…

 Mardi 27 juillet

 3. Phase approfondissement

Aujourd’hui, c’est Louis qui nous raconte la journée :

" Nous avons commencé la journée par le forum. C’est le moment de la journée où l’on parle de ce qui s’est passé la veille, et de ce que l’on pourrait améliorer. A 10h00, l’activité scientifique a commencée et nous sommes sortis dehors. Nous avons observé différents milieux en étudiants les placettes autour du centre. A l’aide d’un seau nous avons attrapé des sauterelles, des criquets, deux lézards dont un qui était très gros et un autre qui avait perdu sa queue. Nous avons aussi attrapé une coccinelle. Puis nous avons ramassé les plantes typiques de chaque placette et nous avons fait des mesures (lumière, pH, acidité du sol...). Pour l’activité de l’après midi, après le temps libre de 13h à 14h nous avons commencé par un grand jeu avec les 7-9 ans. Nous sommes partis à la station de ski pour jouer à « Douanier-contrebandier ». Les bandits ont gagné trois fois ! Pour l’activité scientifique, nous sommes allés en salle Perception pour écrire les résultats de la matinée au propre dans nos cahiers de naturalistes. Puis nous avons déterminé les plantes et les fleurs que nous avons trouvé. La veillée de ce soir s’appelle le « T’es grillé ! » : il faut se déguiser pour ne pas être reconnu par les animateurs ! "

Le mot de l’anim :

Aujourd’hui, nous avons décidé de commencer des fiches descriptives des placettes. Pour cela, nous avons réalisé des mesures de luminosité, d’humidité du sol, nous avons mesuré la température du sol et celle de l’air. Nous avons aussi mesuré l’acidité du sol à l’aide de papier pH et la vitesse du vent. Pour aller plus vite, les enfants se sont mis en groupe de 2 et se sont répartis les mesures. Nous avons eu des résultats assez frappants : alors que le sol de la prairie a un pH presque neutre, celui du sous bois a un pH très acide. Il y a également une différence de température de près de 3 degrés. Quant au vent, alors qu’il soufflait fort en prairie il n’y en avait quasiment pas en forêt. Nous avons alors complété cette étude par le prélèvement de plantes caractéristiques : les enfants ont pu aisément observer les différences entre les placettes, et les expliquer grâce aux mesures effectuées auparavant. Le temps d’activité de l’après-midi a permis de revoir le tout et de mettre les notes au propre. Nous avons finit par déterminer les plantes récoltées à l’aides des livres de la bibliothèque de la salle Perception.

 Mercredi 28 juillet

 4. Projet de recherche

 4.1. expériences

Aujourd’hui ce fut la journée de la pédologie pour nos petits chercheurs. D’ailleurs ceux-ci ont trouvé un nom pour leur nouvelle équipe, les médecins de la naturee. Tous sont partis ce matin sur le terrain afin d’étudier le sol de deux placettes. L’objectif de la journée était de faire du carottage sur la placette hêtraie sapinière et sur la placette myrtilles. Avant de se répartir en deux groupes une explication collective a été donnée. Pour étudier le sol, il faut commencer par creuser avec une tarière, lorsque la terre change de couleur, on arrête de creuser et on mesure la profondeur de la première couche. Lorsque la profondeur est mesurée, on essaie de déterminer de quelle couleur elle est et son humidité (sec, frais ou humide). Ensuite, il faut déterminer la texture de la terre, si celle-ci est limoneuse, sablonneuse ou encore argileuse. Lorsque tous ces critères sont déterminés on peut continuer à creuser, lorsque la terre change à nouveau de couleur, ont répète la procédure jusqu’à atteindre la roche mère (granite). Les médecins de la nature se sont donc répartis en deux groupes pour faire le carottage. Chacun à son tour creusait un peu, puis donnait la tarière au suivant, comme une vraie petite équipe. Ensemble ils déterminaient les critères de la terre. Nous avons pu observer que la terre change généralement deux à trois fois de couleur. Que le sol est assez limoneux sablonneux et que les couches plus profondes sont en général argileuses. Plus on creuse plus la terre est humide. Les 4 carottages de chaque côté de la placette hêtraie sapinière ont été fait tandis que la pour placette myrtilles deux carottage ont seulement été réalisé. Les deux groupes ont vraiment bien fait ça !

JPEG - 1.5 Mo
le carottage

JPEG - 1.4 Mo
le scribe

JPEG - 1.4 Mo
ca creuse !

JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.4 Mo

Afin de bien préparer le camping de ce soir car le beau temps revient, les 10-12ans ont été planté leurs tentes sur la piste de ski. Pour certain ce fut assez facile par contre pour d’autres ca été un peu plus dur… mais nous y sommes parvenus et les tentes ont été prête pour le soir.

 4.2. Expériences

En fin d’après midi, certains sont allés terminer le carottage de la placette myrtilles et d’autres ont été remettre les pièges à insectes. Puis comme ils avaient tous bien travaillé, ils ont pu faire un barrage au ruisseau. Certains ont même mis leur pied dans l’eau. Vers 18h, le barrage a été enlevé et nous avons pu assister à la libération de l’eau.

JPEG - 1.4 Mo
Mattéo

JPEG - 1.8 Mo

JPEG - 1.4 Mo
le ruisseau

JPEG - 1.3 Mo
Louis qui se rafraichit les pieds

Ce soir la tranche d’âge se réunira autour du feu pour chanter des chansons et déguster des chamallow puis ils iront camper. Ils passeront la nuit à la belle étoile. Et si le ciel le permet ils auront même droit à une veillé astronomie.

 Jeudi 29 juillet

Nos 10-12 ans ont malheureusement pas campé cette nuit à cause de la pluie. Ils se sont bien amusés durant le feux de camp, ils chantèrent beaucoup et dans la bonne ambiance. A la fin du feu de camp, il commença à pleuvoir légèrement, ce qui ne démotiva pas les troupes pour aller camper. Nous sommes donc allé aux tentes. Mais lorsque nous sommes arrivés, il a commencé a pleuvoir très fort et en découragea certains. Comme la moitié voulait rentré nous avons décider de retourner au centre pour dormir dans un lit sec. Certains serait bien restés mais ont du suivre le groupe. Le camping se sera pour une autre fois.

 4.3. Résultat

Nos médecins de la nature sont allés aux différentes placettes afin de récolter les petites bêtes. Comme la semaine passée, il a plu durant la nuit mais beaucoup moins. Les pièges n’ont pas été trop rempli d’eau, ce qui nous a permis d’en capturer vivants. Nous avons à nouveau capturer beaucoup de coléoptères dont trois carabes violets. Nous avons aussi récolté deux papillons et un bourdon dans les pièges pour les insectes qui volent. Après la récolte, ils se sont tous installés à une table pour remplir la carte d’identité des espèces récoltées.

JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 1.5 Mo

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.4 Mo

Aujourd’hui il y avait deux possibilités pour l’activité extra scientifique. Les enfants pouvaient soit participer à une séance de massage soit au jeu bataille navale. Pour les massages, les jeunes ont pu se relaxer et se reposer. Ils ont aussi appris différents sortes de massages. Pour le jeu de bataille navale, deux équipes se sont affrontées et ont dû trouver les bateaux des autres en allant attraper des personnes portant des papiers avec l’endroit des bateaux. Malheureusement, suite à un non respect des règles, le jeu a du s’arrêter.

Le groupe de forêt mystère a continué à remplir les cartes d’identités des spécimens récoltés. Pour retrouver les informations nécessaires à la fiche, ils avaient accès à internet. Maintenant toutes les fiches sont remplies. Ils ont fait du bon boulot !

 Vendredi 30 juillet

Nos 10-12 ans ont passé leur matinée à la rivière. Vers 10h30, nous avons tous pris le chemin de la rivière qui se trouve un peu plus bas du centre. Après une bonne demi-heure, nous sommes arrivés à l’endroit du pic-nic. Pour s’ouvrir l’appétit, certains jeunes se sont amusés dans la rivière tandis que d’autres ont préféré lire ou encore parler. Ensuite, tous mangèrent leur pic-nic au soleil et ils eurent un petit temps de digestion avant de repartir. Ce fut la seule sortie en groupe de ces 2 semaines à cause du temps mais vu le sourire des nos jeunes ce fut une réussite !

JPEG - 1.6 Mo
tout le groupe des 10-12 ans

JPEG - 1.3 Mo

JPEG - 1.5 Mo

JPEG - 1.4 Mo

Dès le retour au centre, les enfants se sont dispatcher dans leur groupe. Le groupe de forêt mystère s’est réunis dans le grand réfectoire. Nous avons discuté des résultats obtenus. Nous avons parlé de la faune, flore et du sol des différentes placettes. Après une discution, nous sommes arrivés à la conclusion qu’au niveau de la faune, celle-ci avait peut variée en fonction des placettes, contrairement à la flore qui variait beaucoup d’une placette à une autre. En ce qui concerne le sol, bien que le couvert végétal soit différent entre les deux placettes analysées, les caractéristiques des deux sols sont assez semblables.

 Samedi 31 juillet

 7. Retransmission

Pour la journée de la retransmission nos médecins de la nature ont terminé le poster sur la pédologie Un autre poster a été fait pour écrire les résultats et la conclusion. Les fiches d’identité sur la flore des différentes placettes ont été terminées mais malheureusement l’imprimante était en panne pour les imprimer. On espérait que celle-ci soit réparée avant la retransmission afin d’avoir les fiche d’identité pour créer un memmory. Ensuite nous avons aussi préparé le pot de terre afin de montrer comment on fait un carottage. Des échantillons de terres des différentes couches du sol ont été prélevés afin de le montrer aux parents. Un petit jeu a aussi été préparé pour expliquer comment trouver la texture du sol. Et finalement pour chaque placette nous avons écrit sur une feuille A3 le nom et les caractéristiques de chacune d’elles, puis nous avons cherché des photos de plantes et d’insectes que nous avons observés dans les placettes. Le but étant d’afficher une des 6 feuilles A3 et d’exposer les plantes et les insectes afin que les parents puissent essayé de trouver quels insectes et quelles plantes se trouvent dans chaque placette.

Vers 14h, nos petits chercheurs en herbe on commencé à préparer leur stand. Ils ont affiché les posters, mis les différentes terres sur des assiettes en forme de coquillage et ont apporté le sot rempli de terre accompagné d’une tarière. Ils ont terminé par l’installation du jeu des placettes. Malheureusement, imprimante n’étant toujours pas réparée, nous n’avons pas pu imprimer les fiches pour le memmory, ce fut une petite déception… Après l’installation, les parents ont commencé à venir voir le stand de forêt mystère. Tous furent excellents dans les explications et dans l’animation des jeux et j’espère que les parents ont pris du plaisir à les écouter et à jouer. Après une heure de retransmission, nous avons rangé nos stands pour aller prendre notre gouter.

JPEG - 1.5 Mo
la retransmission

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.4 Mo
les placettes

JPEG - 1.6 Mo
procédure

JPEG - 1.4 Mo
la pédologie

JPEG - 1.5 Mo
résultats et conclusion

JPEG - 1.5 Mo
les parents

JPEG - 1.6 Mo
jeu des textures du sol

JPEG - 1.5 Mo
démonstration d’un carottage

JPEG - 1.3 Mo

La journée se termina par le spectacle des adolescents. Ils avaient préparé plusieurs représentations afin de divertir nos petits loups. Un mélange de sketchs, de danses, de piano, de guitare et de chants réalisé par des nos ado français et russes ont enflammée la salle du petit réfectoire. Certaines performances nos laissèrent même sans voix, un tout grand merci à eux. Demain tous les enfants de foret mystère rentreront chez eux sauf Mattéo et Jules qui vont encore rester une semaine pour suivre le programme des cristaux.

Merci à cette formidable équipe qui travailla dur et par tous les temps, j’espère que la planète pourra compter sur eux pour préserver la biodiversité.



Camille DORN, Mélanie Grégoire,
date de publication : 19 juillet 2010,
date de dernière mise à jour : 1er septembre 2010


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Voir également :

Cherchez parmi 137 articles :